Ombres Portées (Dapper)

Ombres portées

2007/2008 – Installation au musée Dapper, Paris
Paille, agrafes, mécanisme, vidéo


« D’une forme à son ombre, d’une ombre à sa forme, Julie Bessard invoque cette même étrangeté où rôdent les signes anciens, des ombres animales, des formes au-delà de l’hybride que l’on croit reconnaître, qui se déroulent sans fin, comme un récit, et qui restent ouvertes comme des chants et des fables, et qui nous disent que le monde qui fait monde est en train de renaître, qu’il va a de nouvelles enfances, et qu’il faut nous tenir prêts à vivre cette aventure. Nous maintenir en devenir. »

Extrait de « Incommencements, méditations auprès de Julie Bessard » de Patrick Chamoiseau